Portail d’information sur la communauté haitienne de France

Enquête auprès des associations franco-haïtiennes

(réalisée par l’Agence haïtienne pour le développement local)

lundi 8 mai 2000

L’Agence Haïtienne pour le Développement Local (AHDEL) présente ici les résultats de l’enquête réalisée auprès des associations haïtiennes et franco-haïtiennes (1) ayant soutenu ou initié un projet de développement en Haïti. La réalisation de cette enquête nécessitait d’opérer l’inventaire des associations cibles. Ce travail a été effectué à partir de différentes sources dont les principales sont : l’Annuaire de la communauté haïtienne de France (2ème édition) et le fichier des associations invitées par l’émission communautaire "Kòn Lanbi" diffusée chaque dimanche de 16h à 18h sur la fréquence 106.3 FM. D’autres sources (relais et réseaux relationnels) ont été exploitées.

Au total, sans prétendre à l’exhaustivité, 51 associations ont été recensées un peu partout en France métropolitaine. La majorité d’entre elles ont leur siège social dans la région Ile-de-France.

L’enquête s’est déroulée un mois avant la tenue des "Premières assises des associations de soutien au développement" (décembre 99-février 2000). Un questionnaire (de 21 questions) a été adressé à un échantillon de 51 associations. Vingt et une ont répondu à cette enquête, soit 41,2% de notre cible. Pour le reste, 15% des associations se sont révélées hors cible et 19% ont changé de domiciliation. Environ 24% n’ont pas voulu participé à l’enquête. Pourtant quelques unes ont été représentées aux "Premières assises des associations haïtiennes et franco-haïtiennes de développement". Il est apparu que le refus de répondre à l’enquête était motivée par une sorte de méfiance due au caractère nouveau de ce type de démarche.

Au delà de la simple reproduction de statistiques sur les associations de migrants haïtiens en France, l’AHDEL propose au lecteur quelques commentaires nécessaires à la compréhension des résultats de cette enquête.

Principaux enseignements de l’enquête

- Le soutien au développement apparaît comme une préoccupation récente chez les migrants haïtiens en France. La majorité des associations de soutien au développement sont créées après 1990.

- La majorité d’entre elles (75%) travaillent simultanément en France et en Haïti et se consacrent essentiellement aux projets en faveur de l’éducation (en Haïti) et à l’action culturelle ou encore l’information (en France).

- Les vingt et une associations réalisent au total 32 projets en Haïti.

- La cartographie des zones d’intervention en Haïti fait apparaître l’Ouest et le Grand Sud (1) comme les principales régions bénéficiaires des projets.

- Pour relayer leurs projets in situ, la plupart des associations choisissent pour partenaire une association locale ou un groupement d’habitants.

- Parmi les obstacles rencontrés dans la mise en œuvre de leurs projets, les associations soulignent massivement la question du financement. Cela se comprend puisque le budget de ces associations est financé par les cotisations et diverses activités.

- Les dépenses de ces associations sont couvertes à hauteur de 65% par des fonds propres. Ce qui traduit leur grande autonomie financière.

- Elles rencontrent des difficultés aux diverses phases de définition, de gestion, de suivi et d’évaluation des projets.

- Enfin, l’enquête révèle une réelle volonté d’ouverture de la part des associations. En effet, plus de la moitié des associations (52%) ont déjà une expérience en matière de coopération et 48% d’entre elles se disent prêtes à travailler avec une autre structure.

(1) Le Grand Sud recouvre ici les départements de la Grande-Anse, du Sud et du Sud-Est.

Si vous souhaitez avoir les résultats détaillés de l’enquête, contactez l’Agence haïtienne pour le développement local


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 320269

Site réalisé avec SPIP 1.9.2a + ALTERNATIVES

     RSS fr RSSVie des associations RSSCombien sont-elles ?   ?

Creative Commons License