Portail d’information sur la communauté haitienne de France

Tara : Nouvelle voix caribéenne

vendredi 11 janvier 2008

Après quelques feuilletons télévisés, un premier rôle dans la tragi-comédie "T’as le bonjour d’Hélène, un livre de poésies "Métamorphoses" et de nombreux spectacles où l’humour et la dérision sont omniprésents, voilà que Tara se lance dans la chanson.

Une artiste pluridisciplinaire

Tara qui se lance dans la chanson, Il fallait s’y attendre, car elle ne sait pas rester en place. Elle s’attaque à toutes les formes d’expression, et va jusqu’au bout de sa passion qui est d’occuper la scène dans un registre le plus large possible. Sa performance dans la comédie "T’as le bonjour d’Hélène", avait été saluée en des termes élogieux par la presse. Elle aurait pu se contenter de ce succès, mais Tara veut goûter à toutes les joies de l’expression scénique, alors quoi de plus naturel qu’elle s’attaque à la chanson, après avoir inondé Paris de ses "one women show" où le rire fut présent à tous les instants. Sa rencontre avec le célèbre musicien et chef d’orchestre haïtien Joe Jack va précipiter les choses. C’était déjà son idole alors qu’elle n’était qu’une petite fille. Aussi, quand ce dernier lui annonça que, si un jour elle voulait enregistrer des chansons, il se mettrait à sa disposition, Tara n’hésita pas une seconde. Joe Jack venait justement d’écrire une chanson intitulée "Femmes battues", une troublante coïncidence, car elle était justement en répétition pour le rôle d’une femme battue au théâtre. Quand le metteur en scène écouta la bande, il fit de cette chanson le générique de sa comédie (Titre 5 sur le cd), tant elle correspondait au contenu de sa pièce.

Une oeuvre faite de beaux textes

Tara ne vise pas à travers son opus un public de zoukeurs, mais plutôt un auditoire qui affectionne les beaux textes. D’ailleurs, trois des titres enregistrés sur ce CD qui en compte neuf, sont extraits de son recueil de poésies "Métamorphoses". Que penser de cet album qui, il faut bien le dire, sort un peu de l’ordinaire, sinon qu’il s’agit avant tout d’un travail où les paroles son bien étudiées, travaillées pour captiver l’attention de chacun. Ce n’est point une oeuvre que l’on écoute une fois et que l’on range dans un coin. C’est une oeuvre qui va durer dans le temps, car intemporelle. Cet album intitulé "Rage" a été enregistré au Canada sous la baguette du maestro Joe Jack, une référence qui devrait rappeler bien des souvenirs à toute une génération de musiciens et de mélomanes à la recherche de belles mélodies. A écouter sans modération.

Publié le vendredi 23 novembre 2007 par Hugues Pagésy http: //www. DomHebdo.com - Contacts spectacles : ARTISTIK 189 avenue Gambetta 75020 Paris Tél. : 06 12 84 06 15/ Mail : sarl-artistik@hotmail.fr


Forum

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 316538

Site réalisé avec SPIP 1.9.2a + ALTERNATIVES

     RSS fr RSSMusique en diaspora RSSLes grandes voix   ?

Creative Commons License